CATHERINE KOENIG

Catherine Koenig est née en 1967, elle vit en Alsace. De formation universitaire, elle est diplômée en arts plastiques de l’UMB Strasbourg, licenciée en histoire à l’UHA Mulhouse et titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art à l’UNISTRA et d’un master 2 sciences de l’information et métiers de la culture, spécialité patrimoine et musée à l’UHA de Mulhouse.

Elle a commencé à présenter des conférences en histoire de l’art en 1996 en Alsace. Après 25 ans d’activité, il y a plus de 150 conférences différentes sur des périodes allant de l’Antiquité à nos jours qui ont été présentées dans de nombreux lieux culturels. De 1997 à 2007, elle a animé et développé le programme culturel des arts-plastiques de la Ville de Saint Louis (Haut Rhin). Elle a participé à l’émission « une vie, une oeuvre » consacrée à Niki de Saint-Phalle programmée sur France Culture en décembre 2002. En 2008, elle a été la commissaire de la Biennale d’art contemporain Itinéraires 2008 qui se déroulait sur 6 villages et ville participants dans le pays de Barr et du Bernstein au piémont des Vosges. Elle a été chargée de cours du soir en histoire de l’art au Quai, école d’art de Mulhouse jusqu’en 2012 et a été guide conférencière au Kunstmuseum de Bâle. Elle est formatrice auprès d’un organisme de formation professionnelle pour l’enseignement privé. Elle donne des cours d’histoire de l’art à l’École d’Art de Belfort. Elle est également chargée de cours de médiation culturelle à l’université de Strasbourg à la faculté de Sciences Sociales.

 

Lors de ses conférences ou de ses cours d’histoire de l’art, Catherine Koenig essaye de transmettre ses connaissances de manière vivante. Mêlant histoire et histoire de l’art, ses présentations retracent le contexte historique et aident à comprendre les images par des analyses plastiques. Quels étaient les contextes sociaux, politiques, religieux, économiques, culturels et artistiques pendant la vie de l’artiste étudié.e ? Que recherchait l’artiste ? Que voulait-elle, que voulait-il exprimer ? Comment s’est construit son oeuvre ? Quelles ont été les étapes de sa création ? Comment se crée une oeuvre d’art ? Voici quelques-unes des questions que Catherine Koenig essaye de traiter lors de ses présentations.
La question de la transmission des connaissances est un des axes de recherche majeur de la conférencière et médiatrice culturelle. Les actions de médiation culturelle doivent s’adapter à tous les publics, qu’il soit petit enfant, adolescent, public éclairé, public spécialiste, public empêché, non public, public profane. C’est ce qu’elle enseigne à la faculté de Sciences Sociales de Strasbourg dans son cours sur la médiation culturelle.

Dans l’association de l’Art à l’Œuvre, Catherine Koenig élabore de nouvelles activités culturelles afin de croiser les regards, d’apprendre à lire les oeuvres d’art, de multiplier les analyses, de mettre les choses en perspective afin de repérer et comprendre les grandes mutations historiques.